Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. Le Cabinet HEURTIER
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Les loyers augmentent dans la majorité des grandes villes françaises

Les loyers augmentent dans la majorité des grandes villes françaises

Publié le 27/11/2020
Les loyers augmentent dans la majorité des grandes villes françaises

Selon le dernier Baromètre des Loyers SeLoger, les loyers ont augmenté dans la quasi-totalité des grandes villes de France, toutes locations confondues. En pratique, cela se traduit par 2% de hausse pour les locations nues et 3% pour les meublées.

Dans certaines villes, une légère baisse observée malgré une tendance à la hausse Bien qu'une certaine baisse soit observée dans trois grandes villes françaises : Clermont-Ferrand et Montreuil, avec une baisse commune observée de -4% et Annecy, avec une baisse observée de seulement -3%, la tendance reste à la hausse. Bien que pour la majorité des grandes villes la tendance est à la hausse, les loyers de certaines villes de plus de 100 000 habitants sont à la baisse. C’est le cas de Dijon, Rennes, Grenoble ou Saint-Etienne. A l'inverse, la location nue augmente et suit la tendance avec une hausse observée de 13% sur l’année à Boulogne-Billancourt, plus forte hausse française enregistrée. A Rennes ou Nantes, les locations nues coûtent désormais respectivement 7% et 3% plus cher que l’an passé. Pour les meublés, il faut débourser 15 à 20% plus qu’une location nue.

Limoges et Saint-Etienne restent les plus abordables avec des meublés à moins de 500€ A l’image des locations nues, les disparités observées pour la location de meublés sont énormes. A Limoges et Saint-Etienne, il est par exemple possible de louer un meublé pour moins de 500€ par mois tandis qu’à Paris, il faudra débourser 1806€. Pour Nice et Lyon, comptez respectivement 872€ et 1075€. De manière générale, la tendance est à la hausse pour les locations nues et meublées. Le marché de l’immobilier ne semble pas connaître de crise. En effet, ces derniers mois, les offres de logement à louer ont augmenté de 6% sur la période allant de mai à août 2020 par rapport à la même période en 2019. Dans le même temps, la demande de logement connaît une hausse de 3% par rapport à 2019 sur la même période.

https://www.mysweetimmo.com/2020/09/15/immobilier-post-confinement-les-loyers-sont-a-la-hausse-dans-la-grande-majorite-des-villes-de-plus-de-100-000-habitants/